Recherche
Fermer cette boîte de recherche.

La prière pompéienne - histoire, contenu, signification

La prière pompéienne est une ancienne prière qui trouve son origine dans la ville de Pompéi. Elle a été trouvée sur le mur de l'une des maisons de Pompéi, après l'éruption du Vésuve en 79 après JC. Cette prière est l'une des plus importantes découvertes archéologiques liées à la religion de la Rome antique.

Histoire de la découverte

L'histoire de la découverte de la prière pompéienne est intéressante et pleine de rebondissements inattendus. La prière a été découverte en 1709 par l'archéologue italien Francesco la Vega. La Vega a été l'un des premiers explorateurs de Pompéi à se lancer dans les recherches après la découverte de la ville par l'Italien Domenico Fontana en 1599.

La Vega a découvert la prière pompéienne lors de l'une des nombreuses fouilles qu'il a menées à Pompéi. Il l'a trouvé sur le mur de l'une des maisons détruites par l'éruption du Vésuve en 79 après JC. La maison était l'une des nombreuses découvertes faites à Pompéi à l'époque, mais La Vega a rapidement compris que sa découverte était particulièrement importante.

La Vega a été le premier à remarquer qu'il y avait une inscription religieuse sur le mur, ce qui était une découverte unique liée à la religion de la Rome antique. Il a rapidement compris que cette découverte fournissait des informations précieuses sur les croyances et les pratiques religieuses des habitants de Pompéi.

La Vega a publié sa découverte en 1709, dans le livre Pompeiana : La descrizione di Pompei, dans lequel il décrit ses recherches et ses découvertes à Pompéi, notamment la prière pompéienne. Ce livre est devenu une importante source d'informations pour d'autres archéologues et spécialistes de l'Antiquité qui s'intéressaient à Pompéi et à la religion de la Rome antique.

Contenu de la prière

La prière pompéienne est une prière adressée aux différentes divinités qui étaient vénérées dans la Rome antique. Les mots de la prière expriment une demande de protection et d'aide pour les habitants de la maison où il a été trouvé. La prière comprend des demandes de protection contre les dangers, de guérison, de fertilité et de chance dans les affaires.

Le texte de la prière pompéienne est le suivant :

" Deae Sanctae, vos rogo et obsecro, ut quidquid ex mea familia est, domo, servis, ancillis, omni familia, in hac ipsa domo, in hac area, in hac villa, in hac fundione, in omni loco, ubicumque sunt, sanos, incolumes, felices, valeant, floreant. Ego vos exoro ut quidquid est apud me, quod vobis placet, id habeam, id teneam, id retineam, id conservem, id amplificem."

Traduction :
"Saints de Dieu, je vous demande et vous implore que tout ce qui vient de ma famille, de ma maison, de mes serviteurs, de mes esclaves, de toute ma famille, dans cette même maison, sur cette propriété, dans ce village, dans cette aciérie, en tout lieu, où qu'ils soient, soit en bonne santé, non blessé, heureux, florissant. Je vous demande que tout ce qui est avec moi, que vous avez apprécié, que j'ai eu, que j'ai gardé, que j'ai entretenu, que j'ai protégé, que j'ai prolongé."

L'importance de la découverte

La prière pompéienne est également importante pour l'étude de la culture et de la religion de la Rome antique. Il nous permet de mieux comprendre les croyances et les pratiques religieuses des habitants de cette ville et la manière dont elles étaient liées à leur vie quotidienne. La prière comprend des demandes de bénédictions pour la famille, la santé, la fertilité et la réussite commerciale, ce qui montre l'importance de ces questions pour les habitants de Pompéi.

La prière pompéienne a favorisé l'étude de la langue de la Rome antique. Il contient de nombreux mots et formes grammaticales qui ne sont plus utilisés en latin moderne, ce qui permet de mieux comprendre l'évolution de la langue au fil des siècles.

La prière pompéienne est utilisée dans le domaine de la recherche sur l'histoire de Pompéi. La découverte remonte à une époque où la ville était l'un des plus importants centres commerciaux et culturels de la Rome antique. En étudiant la prière pompéienne, les archéologues peuvent mieux comprendre ce qu'était la vie quotidienne des habitants de Pompéi, quels étaient leurs besoins et leurs intérêts, et quelles étaient leurs relations avec les autres villes et cultures de l'époque.

Il convient de mentionner que la prière pompéienne est l'une des rares découvertes de Pompéi ayant un lien avec la religion. De nombreuses autres inscriptions religieuses qui ont été trouvées à Pompéi ont été détruites ou perdues. C'est pourquoi la prière de Pompéi est si précieuse pour l'étude de la religion romaine antique et constitue l'une des plus importantes sources d'information conservées sur le sujet.

La prière pompéienne est également importante pour la recherche sur l'histoire des catastrophes naturelles. Cette découverte date de la période où la ville a été détruite par l'éruption du Vésuve, ce qui permet de mieux comprendre l'ampleur et les conséquences de cette catastrophe et les réactions des habitants face à cette situation.

En résumé, la prière pompéienne est une découverte archéologique importante qui provient de la ville de Pompéi. Il a été trouvé sur le mur de l'une des maisons détruites par l'éruption du Vésuve. Cette prière nous permet de mieux comprendre la religion de la Rome antique et l'art de l'époque, nous donnant un aperçu unique de la vie quotidienne des habitants de Pompéi. La découverte est toujours étudiée par les archéologues qui tentent d'en comprendre toute la signification.

Autres articles intéressants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *